Durabilité dans les piscines des hôtels

Sécurité de l’électrolyse au sel par rapport au chlore chimique
2 septembre, 2021
Désinfection efficace dans les piscines scolaires
16 septembre, 2021

Durabilité dans les piscines des hôtels

La durabilité environnementale est une question qui devrait tous nous préoccuper. La raison principale est que nous devons prendre soin de l’environnement afin d’assurer l’avenir de la planète. C’est un grand défi pour l’humanité et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour y parvenir.

Pendant de nombreuses années, l’option pour la désinfection des piscines était l’utilisation de produits chimiques. L’électrolyse au sel représente l’alternative naturelle et écologique pour un bon entretien de la piscine.

L’une des principales attractions des hôtels est leurs piscines. La plupart des clients les utilisent pendant leur séjour. C’est pourquoi il est essentiel pour les hôtels de maintenir les piscines en parfait état.

L’électrolyse au sel ne respecte pas seulement le corps et la santé, elle respecte également l’environnement. Le chlore évaporé n’est pas chimique, il est naturel, puisqu’il provient du sel.

Grâce à l’électrolyse au sel, nous évitons également les gaz toxiques qui peuvent être générés lors de l’utilisation de toutes les préparations artificielles nécessaires à la désinfection chimique.

Les piscines des hôtels, étant grandes et très fréquentées, ont besoin d’une grande quantité de chlore pour une désinfection correcte et une bonne hygiène. Cela implique un impact environnemental important. Grâce à l’électrolyse au sel, les hôtels peuvent désinfecter et entretenir leurs piscines de manière naturelle et écologique sans perdre en efficacité.

Chez innowater, nous sommes conscients de l’urgence pour l’humanité d’inverser les dommages causés à l’environnement. C’est pourquoi nous proposons aux hôtels des électrolyseurs au sel de grande capacité, une alternative efficace et naturelle pour l’entretien de leurs piscines sans utiliser d’agents chimiques nocifs pour la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *